MISE À NIVEAU DU NAVIGATEUR

Nous avons remarqué que vous n'utilisiez pas la version la plus à jour de votre navigateur. En effectuant la mise à niveau à la dernière version d'Internet Explorer, vous pourrez afficher et consulter ce site de manière optimale. Vous bénéficierez également d'une navigation Internet plus sécurisée d'une manière générale, car la mise à niveau prend en compte les normes de sécurité les plus récentes.

LE NOUVEAU LAND ROVER DEFENDER

Le nouveau Land Rover Defender a franchi un pas de plus vers sa production après avoir passé avec succès un programme de test exigeant avec le Tusk Trust au Kenya, en vue de soutenir les initiatives de cette organisation en matière de conservation des lions en Afrique. L’artiste-photographe de renommée mondiale fit partie de l’expédition.

Un prototype du Defender équipé d’une prise d’air surélevée intégrée et d’un camouflage unique, spécialement conçu pour l’environnement, a soutenu les opérations dans la réserve naturelle Borana Conservancy à Laikipia, au nord du Kenya, qui s’étend sur 14 000 hectares. Les opérations se sont concentrées sur le suivi des lions porteurs de colliers radio et sur le transport de matériel.

Ce programme d’essais unique en son genre a permis aux agents du Tusk Trust de soumettre le nouveau Defender à une série d’essais en situation réelle mettant en scène des gestionnaires de la faune qui traversaient des rivières à gué, tiraient des remorques lourdement chargées et s’aventuraient sur des terrains difficiles. Le modèle prototype a même été utilisé pour remplacer le collier de suivi inopérant passé autour du cou d'un lion mâle mis sous sédatif à courte distance de la sécurité du nouveau Defender.

La réserve naturelle Borana Conservancy abrite des plaines, des voies jonchées d’ornières, des pentes rocheuses abruptes, des berges boueuses et des forêts épaisses, donnant au nouveau Defender l'occasion de démontrer ses capacités tout-terrain inégalées et ses qualités en matière de confort et de maniabilité. Le lien qui unit Land Rover à l’Afrique de l’Est remonte à 1948, lorsque certains des 48 modèles de pré-production ont été testés dans la région. En outre, Land Rover est un partenaire officiel de Tusk depuis plus de 15 ans maintenant.

Le célèbre artiste-photographe David Yarrow travaille en étroite collaboration avec Land Rover et ne pouvait manquer au rendez-vous. Il s’est un nouvelle fois associé à Land Rover ainsi qu’à Tusk afin de sensibiliser le grand public sur le déclin du nombre de lions en Afrique par le biais d’images époustouflantes d’animaux sauvages. Tusk a désigné l’année 2019 « Année du Lion » afin de faire figurer le déclin de la population de lions en tête des priorités de l’agenda de préservation.

La présence de David Yarrow était donc ‘naturellement’ requise pour saisir une série d’images tandis que le nouveau Defender, vêtu d’un camouflage spécial, était mis à contribution pour localiser un groupe de lions.

Actuellement, notre planète héberge moins de 20.000 lions africains à l’état sauvage, contre 25.000 rhinocéros (20.000 blancs et 5.000 noirs). Les trois quarts des populations de lions du continent sont en déclin. Le gros félin d’Afrique était encore au nombre de 200.000 au cours du siècle passé.

David Yarrow, photographe d’art, déclare : « La photographie de la vie sauvage est avant tout une question d’accès – vous devez avoir le meilleur positionnement possible – il faut donc un véhicule capable d’atteindre des endroits inaccessibles. Le Defender est synonyme d’aventure et de préservation de la vie sauvage depuis le lancement du premier Land Rover en 1948 ; il est donc naturel que l’une des premières tâches officielles du nouveau Defender soit de mettre en lumière les dangers qui menacent les lions d’Afrique. »

Nick Collins, Vehicle Line Director, Jaguar Land Rover, explique : « Nous sommes maintenant aux stades avancés de la phase de test et de développement du nouveau Defender. Travailler avec nos partenaires du Tusk Trust au Kenya nous a permis de recueillir des données précieuses sur les performances. La réserve de Borana dispose d’une multitude de types d’environnements difficiles, ce qui en fait un endroit parfait pour tester à l’extrême les caractéristiques tout-terrain du nouveau Defender. »

Charles Mayhew MBE, Chief Executive, Tusk, ajoute : « Cette année marque l’Année du Lion de Tusk. Notre objectif est d’alerter au sujet du déclin alarmant des populations de lions en Afrique. Heureusement, la Borana Conservancy compte un certain nombre de troupeaux de lions, et il est essentiel de suivre et de surveiller leurs déplacements dans cet environnement vaste et difficile afin de les protéger et de réduire les conflits avec les communautés voisines. Le nouveau Defender a tout pris dans son élan, du pataugeage en rivière profonde à l’escalade de sentiers rocailleux. »

L’initiative globale a été soutenue par DHL, partenaire logistique mondial de Jaguar Land Rover et partenaire du Tusk Trust.

Laura Wood, Head of Global PR Brand & Partnerships, Jaguar Land Rover, conclut : « Cette activité nous a permis de travailler avec nos partenaires Tusk et DHL afin de sensibiliser sur le déclin de la population de lions en Afrique. Le Borana Conservancy offre une grande variété d’environnements difficiles, ce qui en fait le territoire parfait pour tester les aptitudes tout-terrain du nouveau Defender. »

News-item-Tusk

À propos de David Yarrow

David Yarrow est l’un des grands photographes d’art les plus vendus au monde. Ces dernières années, il a trouvé sa véritable zone de confort dans une approche nouvelle et créative du monde animal et humain, tout en mettant la philanthropie et la préservation de la vie sauvage au cœur de sa passion pour l’image. En 2018, les dons caritatifs issus de la vente des photographies de David Yarrow se sont élevés à plus de 2 millions de dollars.

Son approche distinctive de la vie sur Terre lui a valu une popularité croissante parmi les collectionneurs d’art. Ses images sont exposées dans un grand nombre de galeries d’art contemporain à travers le monde. Ces deux dernières années, trois de ses œuvres ont été vendues aux enchères chez Sotheby à Londres et New York pour plus de 100 000 $.

À propos du Borana Conservancy

Borana Conservancy est une réserve naturelle basée à Laikipia, au Kenya. Elle abrite les espèces les plus emblématiques du continent africain, notamment le rhinocéros noir, menacé d’extinction. Borana est dédié à la préservation durable des terres et de la vie sauvage. L’approche holistique adoptée par l’organisme englobe le tourisme, l’élevage et toute autre entreprise visant à soutenir les communautés locales et à renforcer l’intégrité de l’écosystème. En 2015, Borana et le Lewa Wildlife Conservancy ont associé leurs territoires pour créer l’un des plus grands sanctuaires dédié à la vie sauvage au Kenya.

À propos de Kenya Wildlife Service

Le Kenya Wildlife Service (KWS) est un organisme national qui a pour objectif de préserver et de gérer la faune sauvage du Kenya, pour les Kényans et le monde entier. Le KWS gère la biodiversité du pays en protégeant et en préservant la faune et la flore des parcs nationaux et des réserves. Le KWS supervise également la gestion et les activités liées à la faune sauvage dans les zones privées et communautaires par le biais de partenariats étroits.
LR_DEF_TUSK_KENYA