METTEZ À JOUR VOTRE NAVIGATEUR

Malheureusement, ce navigateur est obsolète et ne peut pas être pris en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour profiter des fonctionnalités avancées de ce site.

CLOSE LABEL

MISE À NIVEAU DU NAVIGATEUR

Nous avons remarqué que vous n'utilisiez pas la version la plus à jour de votre navigateur. En effectuant la mise à niveau à la dernière version d'Internet Explorer, vous pourrez afficher et consulter ce site de manière optimale. Vous bénéficierez également d'une navigation Internet plus sécurisée d'une manière générale, car la mise à niveau prend en compte les normes de sécurité les plus récentes.

JAGUAR LAND ROVER APPLIQUE DES TECHNOLOGIES ISSUES DE L’AÉRONAUTIQUE À SES FUTURS VÉHICULES LÉGERS

Aerospace technology
Jaguar Land Rover participe à des études novatrices visant à tester les capacités de métaux et composites légers et avancés, destinés à ses futurs véhicules.

Ce projet de deux ans utilisera des technologies développées pour l’industrie aéronautique afin de comprendre comment les matériaux répondent aux environnements corrosifs, sur les marchés mondiaux et sur des terrains rigoureux.
Des échantillons de nouveaux métaux et composites destinés aux futurs véhicules Jaguar et Land Rover seront intégrés à des capteurs de qualité aéronautique et mis à l’épreuve dans certaines des conditions physiques les plus extrêmes au monde, testés sur plus de 400 000 km à travers l’Amérique du Nord.

Les capteurs mesureront en permanence la performance des matériaux et partageront les données avec l’équipe de développement produit de Jaguar Land Rover au Royaume-Uni. Ces informations permettront aux ingénieurs de prévoir précisément le comportement du matériau dans le développement des futurs programmes de véhicules, afin de garantir que les métaux légers de nouvelle génération respectent les normes strictes de l’entreprise, offrant une finition à la fois haute qualité et durable.
2nd_Visual_680x450_Aerospace

Matt Walters, ingénieur en chef, métaux et matériaux de processus pour Jaguar Land Rover, a déclaré : « Ce projet de recherche illustre parfaitement notre engagement à développer des matériaux légers, durables et robustes pour nos futurs véhicules. L’utilisation de technologies de pointe empruntées à l’aéronautique, comme ces capteurs, témoigne de la qualité et des normes que nous atteignons.

Ce projet révolutionnaire, qui nous permet de collaborer avec des partenaires de classe mondiale, améliorera la corrélation entre les essais en conditions réelles et accélérés, alors que nous continuons de relever le niveau de qualité et de durabilité
. »

La recherche fait partie de Gesamtverband der Aluminiumindustrie (GDA), un consortium de fabricants d’aluminium et de constructeurs automobiles qui étudie la longévité des matériaux et cherche à les rendre plus légers et plus durables.

Travailler avec les leaders du secteur de l’assurance qualité et de la fabrication pour développer de futurs véhicules légers, augmenter l’efficacité et réduire davantage les émissions sont des ambitions essentielles de la vision « Destination Zero » de Jaguar Land Rover : un avenir sans émissions, sans accidents et sans embouteillages.

Le projet s’appuie sur plusieurs recherches dédiées aux futurs matériaux, du projet REALITY, un processus de recyclage pionnier qui donne une seconde vie à l’aluminium de qualité automobile, au développement de l’électronique structurelle imprimée, qui peut réduire le poids de l’électronique embarquée jusqu’à 60 %.

Les vidéos affichées dans cette zone de notre site web nécessitent l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez afficher ce contenu, veuillez modifier vos préférences en matière de cookies, afin de donner votre consentement pour les types de cookies suivants:
  • COOKIES FONCTIONNELS