MISE À NIVEAU DU NAVIGATEUR

Nous avons remarqué que vous n'utilisiez pas la version la plus à jour de votre navigateur. En effectuant la mise à niveau à la dernière version d'Internet Explorer, vous pourrez afficher et consulter ce site de manière optimale. Vous bénéficierez également d'une navigation Internet plus sécurisée d'une manière générale, car la mise à niveau prend en compte les normes de sécurité les plus récentes.

« PROJECT DISCOVERY »

POURQUOI NOUS AVONS TOUS BESOIN DE CONNEXION, DE DÉCOUVERTES ET DE RECHERCHE DE NOUVEAUTÉS.

Depuis plus de 30 ans déjà le SUV Land Rover Discovery aide les familles à vivre des aventures plus diverses les unes que les autres. « Project Discovery » (qui signifie projet « découverte ») était donc le nom par excellence pour une enquête internationale sur les familles.

Land Rover a cherché à savoir comment nous avons tous réussi à explorer le monde et à découvrir de nouvelles choses au cours de cette dernière année remplie de défis. « Project Discovery » se penche sur la résilience personnelle et révèle comment nous pouvons renforcer cette résilience tous ensemble - quelles que soient les circonstances.

Il s'agit de la famille et des amis, de la soif de créer et d'apprendre, et de l'appétit d'explorer.
Land Rover a lancé le projet Discovery pour en savoir plus sur les familles du monde entier. Qu'ont-elles appris sur elles-mêmes au cours de l'année écoulée ? Et quelles nouvelles choses espèrent-elles faire ensemble lorsque les restrictions liées à la pandémie s'atténueront ? Les réponses, fournies par 7.000 personnes dans sept pays, ont été révélatrices.

Pas seulement révélatrices, mais utiles.

Les conclusions du projet Discovery aideront les gens à apporter des changements positifs à leur vie. Pourquoi ? Parce que les résultats révèlent ce que nous pouvons tous faire pour devenir plus résilients. Être plus résilient présente des avantages évidents pour la santé mentale.

Peu de personnes répondent à la définition scientifique de « haute résilience ». Seulement 7% des participants au projet Discovery. Mais la capacité à faire face à des situations difficiles peut être développée au fil du temps. Trois facteurs contribuent à renforcer la résilience. Nous pouvons les appeler « famille et amis » (Family & Friends), « enrichissement avec un objectif » (Enrichment with Purpose) et « esprit de découverte » (Spirit of Discovery).

La famille et les amis d'abord (Family & Friends). Les relations sont l'un des meilleurs moyens de développer la résilience. Les personnes très résilientes ont un désir accru de se rapprocher des autres. Elles apprécient une structure de soutien très soudée. Plus de la moitié des personnes ayant obtenu un score élevé en matière de résilience dans le cadre du projet Discovery ont déclaré qu'elles accordaient toujours la priorité à leur famille. C'est 44% de plus que chez les personnes ayant une faible résilience.

Une proportion similaire a déclaré aimer trouver de nouveaux endroits à explorer. Et 72% des personnes très résilientes trouvent du plaisir à apprendre de nouvelles choses, soit 41% de plus que les personnes ayant obtenu un faible score de résilience.
Les confinements ont touché des personnes dans le monde entier. Les restrictions sociales ont forcé les communautés du monde entier à changer et à s'adapter. Project Discovery a découvert que beaucoup d'entre nous ont essayé de nouvelles choses pendant la pandémie. C'est l'enrichissement avec un but (Enrichment with Purpose).

Depuis le début des restrictions, 73% des personnes interrogées ont adopté un nouveau passe-temps, un nouveau régime d'exercice physique, un nouveau hobby ou une nouvelle habitude. Mieux encore, les personnes ayant les scores de résilience les plus faibles étaient les plus susceptibles d'avoir commencé quelque chose de nouveau. Et 93% d'entre elles ont déclaré avoir l'intention de continuer. Cela suggère que les gens font des changements délibérés pour faire face à la situation. En effet, plus de la moitié des personnes interrogées (56%) ont déclaré avoir pris davantage soin de leur santé mentale depuis le début de la crise.

L'acquisition de nouvelles compétences - mentales et physiques - est essentielle. Il en va de même pour la concentration sur des activités ayant un objectif clair. Le projet Discovery a révélé que 72% des personnes ayant un score élevé de résilience aiment apprendre de nouvelles choses. C'est 41% de plus que les personnes de l'étude ayant un faible score de résilience. Et 57% des personnes très résilientes prennent leur santé physique au sérieux, soit 73% de plus que les personnes ayant un faible score de résilience.

Le projet Discovery souligne également l'importance d'un troisième facteur : l'esprit de découverte (Spirit of Discovery). Explorer et être conscient de ce qui se passe autour de soi est un bon moyen de renforcer la résilience. Plus de la moitié des personnes ayant un score de résilience élevé aiment trouver de nouveaux endroits à explorer. C'est 41% de plus que les personnes ayant une faible résilience. Il est également révélateur que les personnes très résilientes soient 61% plus susceptibles de s'intéresser de près à l’actualité et aux affaires courantes.

Le projet Discovery est donc clair : découvrir davantage est bon pour vous.

Vous pouvez commencer une aventure familiale ici.
La résilience est la capacité à faire face aux difficultés. Ce terme est souvent utilisé dans le monde médical. C'est aussi un moyen utile d'examiner comment les gens se débrouillent dans la vie quotidienne. Surtout si l'on considère les restrictions auxquelles les gens du monde entier ont été confrontés pendant la pandémie. Il est essentiel de savoir que la résilience n'est pas un caractéristique fixe : elle peut être améliorée et développée.

Une résilience accrue peut avoir des effets bénéfiques considérables sur la santé. Le projet Discovery a cherché à mieux comprendre les comportements des personnes résilientes depuis le début de la pandémie. Il a consulté 7.000 familles, dont 1.000 dans sept pays : États-Unis, Chine, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie et Espagne. Les chercheurs voulaient savoir comment la pandémie avait changé la vie de ces personnes. Pour voir quel effet cette situation sans précédent avait eu sur leur résilience personnelle.

Ils ont évalué la résilience à l'aide de la Brief Resilience Scale. Il s'agit d'un système développé par des psychologues. Cela a permis au project Discovery d'identifier les comportements communs liant les personnes à différents niveaux de résilience.

Chaque participant a été noté comme ayant une résilience élevée, moyenne ou faible. Seule une petite proportion de la population mondiale peut être classée comme hautement résiliente. La majorité des gens se situent dans la catégorie de résilience moyenne. La plupart d'entre nous ont donc un certain niveau de résilience. Mais il y a aussi un énorme potentiel d'amélioration et d'apprentissage à partir des 7% de personnes hautement résilientes. Un pourcentage significatif de 29% peut être défini comme ayant une faible résilience.

Le projet Discovery a demandé si les gens avaient commencé un nouveau passe-temps, un nouveau régime d'exercice physique, un nouveau hobby ou une nouvelle habitude depuis le début de la pandémie. Dans l'ensemble, 73% des personnes interrogées ont répondu par l'affirmative. Cependant, les personnes très résilientes sont moins susceptibles d'avoir adopté une nouvelle activité pendant cette période. En fait, elles sont 37% plus susceptibles de ne pas l'avoir fait. Cela peut sembler étrange. Mais c'est parce qu'elles sont plus susceptibles d'avoir déjà pratiqué ces activités auparavant.

Les principales activités pratiquées par les personnes à forte résilience avant la pandémie sont des projets ayant un objectif clair. Par exemple, fabriquer ou assembler quelque chose, ou effectuer des réparations. Les activités liées à la santé sont également très présentes, comme la course à pied, le vélo et une alimentation saine.

Il est également important de rester connecté. Cela ne signifie pas seulement parler au téléphone. Il s'agit d'être en contact avec les gens et les événements. Cela va de la lecture des journaux à la participation à des appels vidéo de groupe.

Le projet Discovery montre que davantage de personnes font de nouvelles choses pour renforcer leur résilience. Mieux encore, 93% des personnes qui ont commencé une nouvelle activité ont l'intention de la poursuivre.

Ces résultats ont touché une corde sensible chez l'aventurier Bear Grylls lorsque nous nous sommes entretenus avec lui sur le sujet. L'ambassadeur Land Rover connaît parfaitement l'importance de la résilience.
"Le projet Discovery souligne l'importance d'avoir un groupe soudé de famille, d'amis et de collègues sur lequel on peut s'appuyer lorsque les choses se compliquent", a-t-il déclaré.

"Le Discovery permet de vivre des aventures familiales au quotidien depuis plus de trente ans, il est donc normal que la recherche souligne l'importance de ces activités. Je ne suis pas surpris que les personnes très résilientes soient le groupe le plus susceptible de passer du temps en plein air."

Découvrez ici à quoi peut ressembler l'exploration en plein air.

 

Le projet Discovery jette une nouvelle lumière sur la résilience. Les résultats de la recherche internationale nous montrent combien de personnes sont hautement résilientes. Nous savons ce qu'elles font. Et comment nous pouvons tous leur ressembler davantage. Car chacun peut prendre des mesures simples pour devenir plus résilient. Et cela peut avoir des avantages évidents pour notre santé mentale.

Le professeur Sir Cary Cooper est professeur de psychologie organisationnelle et de santé à l'université MBS de Manchester, au Royaume-Uni. Il a déclaré : "La résilience est quelque chose qui s'apprend et se développe au fil du temps et « Project Discovery » montre comment les personnes vraiment résilientes se comportent. Grâce à ses conclusions, il est possible de voir comment quelques changements de style de vie relativement simples peuvent améliorer notre capacité à surmonter l'adversité, aujourd'hui et à l'avenir."

Le professeur Sir Cary est convaincu que tout le monde peut participer.

"Ce qui est vraiment intéressant, c'est que la résilience n'est pas nécessairement l'apanage des capitaines d'industrie, des dirigeants politiques ou du personnel militaire", a-t-il déclaré. "En fait, les résultats suggèrent que les personnes les plus résilientes au cours des 12 derniers mois auront été des couples de retraités ayant des routines positives établies de longue date et ayant bénéficié de visites régulières de leurs petits-enfants."

Les conclusions du projet Discovery mettent en évidence trois ingrédients et comportements clés communs aux personnes ayant un haut niveau de résilience. Il s'agit de : « famille et amis » (Family & Friends), « enrichissement avec un objectif » (Enrichment with Purpose) et « esprit de découverte » (Spirit of Discovery).

Ces informations permettent à Land Rover de révéler la formule de la résilience.

Elle se présente comme suit : R = 2F + EwP + SD.

Compliqué ? En fait, c'est assez simple.

D'abord, R signifie Résilience.

Puis 2F. C'est à dire famille et amis (Family & Friends).

Le projet Discovery montre que les personnes ayant une grande résilience ont un désir accru de se rapprocher des autres. Elles apprécient une structure de soutien très soudée, composée d'amis et de membres de la famille. Rappelez-vous que les personnes à forte résilience sont 44% plus susceptibles de donner la priorité au temps passé avec leurs amis et leur famille que les personnes de l'étude à faible résilience.

EwP signifie enrichissement avec but (Enrichment with Purpose). Il s'agit d'acquérir de nouvelles compétences, tant mentales que physiques.

Nous avons vu qu'il est essentiel de se concentrer sur des activités ayant un objectif final clair. Les résultats montrent que 72% des personnes ayant un score de résilience élevé aiment apprendre de nouvelles choses. C'est 41% de plus que les personnes de l'étude ayant un faible score de résilience. Et 57% des personnes très résilientes prennent leur santé physique au sérieux, soit 73% de plus que les personnes ayant un faible score de résilience.

Et enfin SD : l'esprit de découverte (Spirit of Discovery).

L'exploration et la prise de conscience de ce qui se passe autour de soi renforcent la résilience. Plus de la moitié des personnes ayant un score élevé aiment trouver de nouveaux endroits à explorer, soit 41% de plus que les personnes ayant un faible niveau de résilience. Et elles sont 61% plus susceptibles de s'intéresser activement à l’actualité et aux affaires courantes.

Le projet Discovery montre donc ce que nous pouvons tous faire pour améliorer notre résilience en ces temps difficiles. Restez en contact avec votre famille et vos amis autant que vous le pouvez (2F = Family & Friends). Apprenez de nouvelles compétences, physiques et mentales (EwP = Enrichment with Power). Et exploitez votre esprit de découverte chaque fois que vous le pouvez (SD = Spirit of Discovery).

Ou, pour le dire autrement : R = 2F + EwP + SD.

Voyez où votre « Spirit of Discovery » pourrait vous mener :