#INSPIREDBYVELAR

#INSPIREDBYVELAR

REPOUSSER LES FRONTIÈRES DU DESIGN

À LA RENCONTRE DE SEBASTIAN SCHERER

Découvrez le nouveau Range Rover Velar. Alliant un design emblématique et des technologies de pointe, ce nouveau SUV est indéniablement moderne et avant-gardiste.

Mais quel est son impact sur ceux qui le rencontrent pour la première fois ? Nous allons le découvrir grâce à une collaboration exclusive avec cinq designers venus des quatre coins de l'Europe. Le brief est simple : en s'inspirant du véhicule, chaque designer doit créer une oeuvre originale qui corresponde au thème #InspiredByVelar. Les œuvres achevées seront dévoilées lors d'une exposition exclusive à l'occasion de la Paris Design Week, en septembre.

Sebastian Scherer est l'un des designers retenus pour le projet #InspiredByVelar. Pour réaliser ses ambitieux projets, Scherer a une approche expérimentale qui inclut de nombreuses innovations dans le processus. En exclusivité pour le Velar Circle, Scherer nous fait découvrir son parcours et sa façon de travailler.



Comment êtes-vous arrivé dans le monde du design ?

J'ai ouvert mon propre studio de design en 2010, tandis que je travaillais en parallèle en tant que designer pour des agences d'architecture. Tout a commencé avec des meubles que j'avais designés et que j'exposais à travers l'Europe. Chaque année, je designais un nouvel objet. Mon travail a suscité de plus en plus d'intérêt et j'ai pu commencer à produire mes œuvres en série limitée. Le véritable tournant est arrivé avec "Iris" ma lampe "bulle de savon" (voir ci-dessous) qui a remporté de nombreux prix. Grâce à l'argent gagné et à la publicité faite autour de cette oeuvre, j'ai pu fabriquer de nouveaux prototypes en poussant le concept un peu plus loin et en l'améliorant. Cela m'a pris du temps, mais j'y suis arrivé ! J'ai ensuite trouvé un associé et nous avons ouvert ensemble NEO/CRAFT en 2015. Toutes mes oeuvres précédentes sont maintenant vendues sous cette marque, qui est distribuée par de nombreux vendeurs à travers le monde.

Comment décrieriez-vous votre approche du design ?

Je dirais que mon approche est centrée autour des idées. Je travaille avec des matières très disparates : le verre, l'aluminium, l'acier et le bois. Je ne me cantonne donc pas à un matériau. Mes oeuvres sont souvent considérées comme minimalistes et réduites à leur expression la plus simple. J'ajouterais que j'aime explorer différentes façons de travailler la matière. J'aime trouver de nouvelles solutions et innover plutôt que de les utiliser d'une façon attendue.


De quelle façon innovez-vous dans votre travail
Mon but n'a jamais été d'être innovant. Au début, je n'aspirais pas à créer des choses complètement nouvelles. Cependant, lorsque j'ai commencé à travailler sur "Iris", j'ai vite réalisé que personne n'était capable de fabriquer la lampe que j'avais imaginé. Elle nécessitait un revêtement dichroïque, une technique qui n'existait jusqu'à présent que pour le verre plat.

Le processus a donc commencé avec cette volonté de trouver une solution pour parvenir au résultat souhaité. J'ai compris alors qu'il fallait inventer une toute nouvelle façon de faire. J'ai eu la chance de tomber sur une entreprise en Allemagne qui souhaitait travailler avec moi. Cela fut très difficile et nous avons mis presque deux ans pour y parvenir, mais nous avons finalement réussi à développer un revêtement dichroïque pour une sphère.

Je suis très satisfait du résultat, non seulement parce que la bulle de savon paraît très réaliste, mais aussi parce que cet objet est unique en son genre. Avoir pu réaliser cette œuvre et me dire que j'ai créé quelque chose de vraiment innovant fut une expérience très gratifiante.

Pensez-vous que la technologie soit un aspect important pour un designer ?

En ce qui me concerne, c'est un aspect essentiel. Si l'on veut aller toujours plus loin dans l'innovation, si l'on veut repousser les limites, si l'on veut créer quelque chose de nouveau et d'inattendu, alors la technologie innovant est quelque chose de très important.

Comment voyez-vous l'évolution du design dans le futur?

Avec l'émergence des réseaux sociaux et d'Internet en général, il est aujourd'hui bien plus facile pour un designer de créer des choses de leur côté et de les montrer au grand public. Collaborer avec de grandes marques devient de plus en plus difficile, ces entreprises ayant souvent des prévisions sur plusieurs années et des contrats solides avec leurs sous-traitants. Parfois ça fonctionne et vous trouvez une entreprise formidable avec laquelle collaborer, mais ce n'est pas facile. Je pense donc qu'à l'avenir, il va y avoir de plus en plus de designers travaillant à leur compte, comme moi. Je pense que c'est une bonne évolution, non seulement pour les designers, mais aussi pour la diversité des produits.


Parlez-nous un peu de votre façon de travailler. Où commence le processus créatif ?

Comme je l'ai dit, je ne commence jamais avec la matière, mais toujours avec l'idée. La plupart du temps, je trouve l'inspiration dans mon environnement et dans le monde qui m'entoure. Cela peut-être une simple bulle de savon, un motif ou même une voiture. Je suis assez ouvert, ce qui est à mes yeux une qualité pour être créatif.

Qu'est-ce qui vous inspire le plus dans le projet #InspiredByVelar ?

J'attends avec impatience le lancement du projet à Milan pour pouvoir rencontrer en personne le nouveau Range Rover Velar. Une fois que j'aurais une meilleure idée du véhicule, j'aurais plus d'éléments pour commencer à travailler. D'une façon générale, je suis très excité à l'idée de travailler sur un tel projet. Pour moi, l'idée de pouvoir créer quelque chose en lien avec un autre objet, pour pouvoir capturer l'essence même du véhicule, est un exercice passionnant. J'espère trouver le "vocabulaire" adéquat pour mon design.

Inscrivez-vous au Cercle d'Information Velar dès maintenant pour suivre le parcours #InspiredByVelar de Sebastian Scherer et des autres designers. Vous serez également parmi les premiers à avoir accès à de nombreux contenus, aux dernières actualités ainsi qu'à des invitations à des événements exclusifs et expériences hors du commun.

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070


Les chiffres fournis résultent des tests officiels effectués par le constructeur conformément à la législation européenne. Les chiffres de la consommation réelle de carburant peuvent différer ; ces chiffres sont donnés à titre de comparaison uniquement.